Le visage de Jésus-Christ a été découvert l’année dernière dans une peinture murale dans une église byzantine en ruines dans le Néguev.

L’église est située à Shivta, une ancienne ville qui était un village agricole byzantin au cœur du désert. Une image de Jésus en train d’être baptisé est montrée. L’historienne de l’art la Dre Emma Maayan-Fanar a expliqué : « Son visage est juste là, il nous regarde. »

 

Comme le rapporte Haaretz, aucun des évangiles ne décrit jamais l’apparition de Jésus et les représentations de lui en Terre Sainte sont extrêmement rares.

La peinture de Shivta le montre avec des cheveux courts et bouclés, un visage long et un nez crochu.

Les ruines ont été découvertes pour la première fois en 1871 par l’explorateur Edward Henry Palmer, alors qu’il faisait partie de l’Empire ottoman.

Malgré sa popularité auprès des archéologues, ce n’est que l’année dernière que la peinture murale a été remarquée.

 

La peinture murale a subi de fortes dégradations au cours des siècles.

Mme Maayan-Fanar a déclaré que bizarrement, elle avait déjà visité l’église plusieurs fois sans s’en apercevoir et que c’est le “hasard” qui a fait les choses.

Elle dit : « J’étais là au bon moment, au bon endroit avec le bon angle de lumière et, soudain, j’ai vu des yeux. »

Source : euronews.